C'est pour la deuxième année consécutive que nous avons eu le privilège de recevoir Jacques Saurel dans notre établissement.

Près de 80 élèves de classes de Première l'ont écouté, dans le plus grand respect, nous conter le récit de son enfance, où, à l'âge de 11 ans il fut interné à Drancy avec ses 2 soeurs, son petit frêre et sa maman, pendant trois semaines. Côtoyant les enfants d'Yzieux, raflés sur ordre de Klaus Barbie, sa famile sera finalement déportée à Bergen-Belsen (camp où fut aussi déportée Anne Franck) pendant 11 mois jusqu'à leur libération fin avril 1945. Après un dernier convoyage en train, sa famille sera sauvée par une "troupe de choc soviétique", les cavaliers cosaques.

 

Merci à Jacques Saurel pour son poignant témoignage.

 

Message adressé ce jour aux élèves :


Mes jeunes amis,

Vous voir venir nombreux vers moi avant de nous quitter est quelque chose qui me touche énormément. Non seulement vous m'avez écouté attentivement, respectueusement pendant près de deux heures et peut-être même plus, mais vous m'avez fait comprendre que nous aurions pu prolonger encore notre rencontre. Vous ne pouvez savoir combien cela me fait plaisir de voir que malgré les très nombreuses années qui nous séparent nous pouvons partager des moments intéressants et d'amitié.

 Votre sérieux m’impressionne, et la pertinence de vos questions prouve que le Souvenir, la Mémoire ne vous laissent pas indifférents. Vous m'avez rassuré quant à l'avenir que vous allez construire.

 

Vivez votre adolescence pleinement, le monde des adultes arrive vite. Je vous ai dit que la vie est belle, que c'est une magnifique aventure et que nous n'avons qu'"un seul billet pour un seul voyage".

 

Affectueusement à vous tous.

Jacques Saurel

 

numérisation0002

DSCF2100